top of page

La Cosmogonie Chinoise


Différence entre "Cosmogonie Chinoise" et "Cosmologie"

On me demande souvent quelle est la différence entre la "Cosmogonie Chinoise" et la "Cosmologie" ?


La cosmologie : c’est une étude des phénomènes célestes.

La cosmogonie : c’est l’organisation de l’univers, ou comment l’univers fonctionne selon son organisation.

Ce qui est très différent de la simple observation.

Surtout d’un point de vue philosophique et métaphysique Chinois.


La Cosmogonie Chinoise : est issue d’une observation ancestrale de la nature et de ces phénomènes.


 

Grand concept

N’oublions pas que la MTC repose sur l’analogie de « l’homme et la nature ».

« Ce qui se fait dans la nature se fait à l’intérieur de l’homme ».

Grandes Théories

C’est sur cette observation là que reposent certaines des théories en médecine traditionnelle chinoise, telles que : « la théorie des WU XING», « Les 5 Mouvements », la théorie du « YIN et du YANG » etc.


C’est donc sur ces fondements que nous allons nous appuyer tout au long de nos études et de notre vie de praticien de MTC. La cosmogonie Chinoise s’est en fait

« L’origine" de ces théories chinoises »


3 Grands courants philosophiques

Comme toutes les médecines traditionnelles du monde, la Médecine Traditionnelle Chinoise repose sur une vision du monde, teintée par sa socio culture.

Les 3 grandes influences philosophiques asiatiques sont :

  • Le Taoïsme

  • Le Bouddhisme

  • Le Confucianisme


 

Petite introduction à la Cosmogonie Chinoise...

Cette vision, cette conception de l’organisation de l’univers (vu par le peuple Chinois) s’est forgée à partir d’une observation primitive au sens de « première » des phénomènes.


Imaginons, le premier jour du premier homme sur terre.

Sur une planète complètement vierge. Sans mur ni cloison (qui sont la construction de l’homme).

La première chose remarquable c’est que :


L’homme est posé sur quelque chose de solides.

L'homme a les pieds sur Terre...

Il voit une ligne d’horizon. C'est ce sur quoi il repose (c'est donc une chose arpentable, mesurable, quelque chose de délimiter).


Au-dessus de lui : le Vide.

La nuit il y a encore quelque chose d’autre, qui se trouve derrière :

C'est le CIEL.


Cette terre sur laquelle il repose, se situe dans un espace apparemment infini, il l’appelle

« Le Grand Vide ».


Mais dans le CIEL il y a deux choses remarquables :

Se sont Le SOLEIL et la LUNE.


« Sous nos pieds la TERRE. Le CIEL au-dessus de nos têtes »


 

Une Danse à Trois...

Les Chinois disaient du Soleil :

« Le Soleil est le maître de la TERRE. »

Parce qu’il est apparemment l’astre qui a le plus d’influence sur ce qui se passe à la surface de la TERRE. Car la TERRE tourne autour du soleil.


Les Chinois disaient aussi :

« La TERRE est le maître de la LUNE. »

Car la LUNE est passive et qu’elle tourne toujours autour de la TERRE, en lui montrant la même face.


 

La science Chinoise et l’Occident est un livre référence ou l’on apprend que les Chinois dès l’an 1000 AVJC savaient déjà comment les astres tournaient les uns par rapport aux autres contrairement à nous autres occidentaux.

Les Chinois ont donc donné un nom à l’influence solaire sur la planète TERRE.

Ils l’ont appelé le YANG.


Ils ont donné également un nom à l’influence lunaire sur la planète TERRE. Ils l’ont appelé le YIN.


La TERRE à deux partenaires intimes :

Le SOLEIL YANG, la LUNE YIN.


Parce que ce sont les deux éléments de base, qui conditionnent le bon fonctionnement de la vie sur TERRE (l’action du soleil et l’action de la LUNE).


La vie est possible sur TERRE car ce sont ces 2 champs de force qui ont donnés la vie.

Pour trouver de la vie quelque part ailleurs dans l’univers, il faudrait réunir une conjonction stellaires et planétaires identiques.


Le SOLEIL étant le référent principal ils l’ont appelé TAI YANG Le Grand YANG, car il apporte la lumière, la chaleur c’est une des conditions indispensables à la vie.


La LUNE étant en complément dans ce processus.

En médecine traditionnelle chinoise le YANG représente tout ce qui est de nature solaire.

Tout ce qui a une activité car, quand le Soleil se lève, les choses se mettent en mouvement. On les voit bouger, elles s’animent...


L’activité solaire, les activités vitale, la chaleur du corps, tout ce qui nous anime et qui fonctionne, le psychisme également car c’est ce qui nous éclaire, en d’autres termes :

Tout ce qui est thermique, psychique, dynamique, invisible, impalpable, immatériel sera YANG.


Par contre quand que le YANG diminue, qu’il se cache, quand le SOLEIL disparaît à l’horizon, la LUNE apparaît par contraste...

Le jour ça grouille, ça vie, il y a du bruit, il fait plus chaud. La nuit c’est calme, le temps du repos est venu.

Et en même temps que la LUNE et que cette phase liée à l’ombre, apparaissent : Le calme, la passivité, le repos, la fraîcheur, l’obscurité.


Tout ce qui est visible, palpable, matériel, cellulaire, liquidien, osseux sera YIN.


Et elle-même la LUNE, présente la même face.

Et elle-même la LUNE, renvoie une lumière qui est une lumière froide, puisqu’elle est le reflet de la lumière du soleil.


Dans le corps on a aussi un organe qui "Réfléchit" la lumière, mais la lumière n’a-t-elle pas deux sens, au même titre que le mot "Réfléchir"?

Et le jeu de ses forces, va donner :

Les jours et les nuits qui donneront les saisons, qui donneront les climats, les heures des marées, la couche atmosphérique, c’est le rayonnement solaire sur le phytoplancton qui donne la fabrication d’oxygène, le champ magnétique terrestre, tout cela est la résultante de ce jeu de force, de cette « Danse à Trois ».

Ce sont donc ces astres, qui dirigent les premiers mécanismes de la vie, qui permettent la vie...

Les chinois étaient de fins observateurs de la mécanique céleste.

On retrouve des cartes célestes datant de 1000 ans avant JC, des éphémérides, des horloges astronomiques.


Ils avaient remarqué que d’autres planètes tournaient autour du soleil et qu’elles avaient aussi une influence sur la Terre, et donc… sur l’homme.

C’est ce point précis qui les intéressait. Les actions des autres planètes sur la nôtre et sur le corps humain. Car ils ont remarqué qu’il se passait des choses sur Terre en fonction des mouvements de ces planètes.


Ils ont donc donné un nom, à l’influence liée au mouvement de chaque planète, auquel ils ont donné le nom d’un élément symbolique, afin de symboliser l’influence de la planète en question sur la notre.

  • A Jupiter ils ont donné le nom de « mouvement du Bois ».

  • A Mars ils ont donné le nom de « mouvement du Feu » HUO en chinois.

  • A Saturne ils ont donné le nom de « mouvement de Terre »

  • A Vénus ils ont donné le nom de « mouvement de Métal ».

  • A Mercure ils ont donné le nom de « mouvement de l’Eau ».

Le cycle des saisons


Après une longue et minutieuse période d'observation (en siècle) du mouvement de ces planètes, grâce à leurs éphémérides, le peuple Chinois savaient que ces mouvements étaient cycliques, que cela allait revenir.


Ils ont alors éllaboré les « WU XING » la théorie des « 5 Mouvements » (qui marque le cycle des saisons etc).

D’autres planètes existent dans notre système solaire, mais les chinois estiment qu’elles sont trop éloignées et n’ont donc pas d’influence sur la TERRE.

« Ce que je ne vois pas n’a pas d’influence sur moi »





Commentaires


bottom of page